Face à la numérisation croissante des documents et processus des collectivités, la sécurité est devenue un enjeu majeur mais malheureusement encore trop souvent délaissée. Le dernier rapport du Clusif (Club de la sécurité de l’information française) pointe du doigt le manque d’attention des collectivités sur ce sujet. De grandes disparités sont observables, les communautés de communes étant le profil le plus en retard. Si la formalisation de politique de sécurité est plutôt bien mise en oeuvre, les budgets informatiques dédiés sont constatés constants ou à la baisse. Les moyens budgétaires sont donc incriminés mais aussi les compétences internes insuffisantes et l’implication moindre des services au-delà de la DSI. Pourtant le rôle de la direction générale et des élus semblerait clé. Les domaines de la sécurité à améliorer sont la gestion des habilitations, la gestion des accidents naturels (incendie, inondation…), la sécurité des postes mobiles (tablettes…).

A l’image du Département de la Manche, la sécurité est abordée en mutualisant le logiciel de gestion des événements : contrôle des logs dans une perspective de conformité réglementaire, analyses post-incidents, visibilité permanente sur les opérations.

En savoir plus

Cas du Département de la Manche

Source : Localtis, CIO

Alertes Secteur Public & Digital N°9 – Vol.14