L’adoption de la loi pour une République Numérique est imminente (fin septembre 2016) et va instaurer l’obligation par défaut de la publication des données des collectivités locales de plus 3 500 habitants. Cette nouvelle réglementation adresse 5 000 collectivités en France. Afin de les accompagner et de favoriser l’amplification du mouvement, l’Etat a conscient qu’il est nécessaire de leur proposer des ressources et des méthodes : c’est l’association Open Data France qui a été missionnée à ce sujet. Trois pistes sont d’ores et déjà identifiées : définir un socle de jeux de données, limité mais publiable par toutes les collectivités dans un format standard en utilisant notamment les données que transfèrent déjà des collectivités aux services de l’Etat, élaborer des supports pédagogiques à destination des différents publics concernés (agents, techniciens, élus…), aider à structurer une offre de formation sur l’open data. Les conseils régionaux et départementaux sont également susceptibles d’apporter leur aide.

Les données géographiques sont quant à elles régies depuis 2007 par la directive INSPIRE obligeant les collectivités à publier leurs données géographiques sur internet. Il s’avère néanmoins que les collectivités françaises sont en retard également dans ce domaine.

Enfin, l’association Open Data France organise les premiers trophées de l’open data pour les territoires en novembre prochain. L’occasion de récompenser les premières initiatives françaises, tant sur le plan de la création de portails, de la standardisation, du volume de publication, de l’enrichissement des données, de l’animation des acteurs, de la formation ou de la gouvernance.

En savoir plus sur l’aide aux collectivités locales

Données géographiques

Trophées de l’open data

Source : La Gazette des Communes,

Alertes Secteur Public & Digital N°9 – Vol.14