L’obligation de passer à la facturation électronique pour l’ensemble des entreprises contractant avec l’Etat s’étale d’ici 2020 selon leur taille. Les TPE/PME ne perçoivent cependant pas le choc de simplification annoncé au travers de cette mesure., la facturation électronique les contraignant à mettre en place des mesures coûteuses.

Les factures pourront être transmises au portail Chorus Pro selon différents formats : PDF signé ou pas, flux dématérialisés, saisie direct de la facture dans le portail… Chacun de ces modèles obligent à des adaptations en interne chez les fournisseurs avec pour les PME/TPE ces deux modèles privilégiés :

- Pour le PDF non signés obligeant de mettre en place une piste d’audit fiable : opter soit pour un logiciel métier capable de gérer les flux dématérialisés, soit pour un service d’audit.

- Pour les PDF signés  : utiliser un logiciel le permettant et effectuer le paiement annuel d’un certificat reconnu par le RGS (référentiel général de sécurité).

Pour éviter ces frais récurrents, il reste la double saisie des données (dans leur logiciel interne et dans le portail Chorus Pro).

En savoir plus

Source : Silicon

Alertes Secteur Public & Digital N°9 – Vol.14

,