En 2016, les 3 canaux majoritaires par lesquels entrent et sortent les documents des administrations françaises sont l’e-mail, le papier et le web, loin devant d’autres canaux tels que les mobiles (inc. SMS / MMS, applications mobiles spécifiques…), les réseaux sociaux ou encore l’échange en mode EDI. Ce constat est vérifié également en comparaison avec d’autres secteurs d’activités (banques/assurances,  industries, opérateurs, distribution).

L’e-mail et le web concurrencent chaque année un peu plus les documents papiers : la cohabitation de ces différents formats obligeant à envisager une optimisation de la gestion des processus de façon hybride, en intégrant dans les flux des documents physiques et numériques. Le nouvel e-book de MARKESS « gérer les processus documentaires à l’ère du digital » réalise un focus sur cette problématique.

————————————————————————————————————————————-

Dans le cadre d’un programme dédié, MARKESS analyse en continu les pratiques, les besoins et les tendances associés à la gestion des processus documentaires avec le digital au sein des organisations (y compris celles du secteur public).

Quelques-unes de ces données sont distillées dans son e-Book

« Gérer les processus documentaires à l’ère du digital »

Alertes Secteur Public & Digital N°6 – Vol.14