La transformation numérique de l’État passera  par une meilleure maîtrise des données

La nouvelle stratégie du SGMAP pour la production de services numériques repose sur l’ouverture et la mise en relation des données entre administrations, à l’aide notamment d’une plate-forme d’APIs. Cette dynamique implique de la part des administrations qui fournissent des données, de préparer en amont la mise à disposition de celles-ci.

[ Télécharger la table des matières de l'étude : Ministères & agences : Perspectives 2017 pour un État numérique | Consulter la synthèse d'étude associée : disponible ici ]

Des chantiers d’open data publiques en plein essor

Dans le cadre de sa dernière étude, « Ministères & agences : Perspectives 2017 pour un État numérique« , MARKESS a interrogé 35 décideurs de ministères et d’agences de l’État qui se sont exprimés sur leurs chantiers numériques en cours ou à venir et plus particulièrement sur ceux liés à la gestion et l‘exploitation de données.

©MARKESS - Les 4 chantiers prioritaires de gestion des données

Pour Aurélie Courtaudon, analyste senior expert Secteur Public et auteur de cette étude, “même si les chantiers d’ouverture des données sont désormais une réalité, le patrimoine informationnel du secteur public nécessite en amont une mise à niveau des données pour garantir leur fiabilité avant, d’aborder des chantiers analytiques plus élaborés”.

Des objectifs en faveur de solutions analytiques plus ambitieuses

D’ici 2017 et au-delà, l’analyse de données non structurées sera mise à l’honneur : près d’un décideur sur deux au sein de ministères et d’agences de l’État l’envisage à plus ou moins long terme.

Ces mêmes décideurs ont également, pour plus d’un tiers d’entre eux, des projets concernant la mise en corrélation de données, l’analyse en temps réel, la visualisation de données et des tableaux de bords décisionnels. L’analyse prédictive reste en retrait avec néanmoins plus d’un décideur sur quatre favorable à cette solution.

Ces projections laissent entrevoir des avancées significatives dans la maîtrise des données des administrations de l’État, nouveau levier de la transformation numérique du secteur public.

L’étude présentée ci-dessous détaille plus précisément les projets numériques en croissance au sein des administrations centrales françaises, pour la période 2015 – 2017.

—————————————————————————————————————————————–

Pour aller plus loin le programme Secteur Public & Digital de MARKESS fait un zoom sur les ministères et agences de l’Etat, dévoilant ainsi les projets publics en cours et à venir liés à la gestion/exploitation des données mais aussi à l’optimisation de la gestion documentaire et des processus, à la relation usagers, au poste de travail, au cloud computing… Ainsi que les grandes tendances prévues sur ce marché d’ici à 2017 :

Ministères & agences : Perspectives 2017 pour un État numérique

Commander l'étude complète : "Ministères & agences : Perspectives 2017 pour un État numérique - France"

Plus de 30 pages de données commentées – Livraison sous 48 heures

Pour plus d’informations sur nos analyses et sur le contenu de nos programmes :

Contacter Amélie Brac – 01 56 77 17 77