Le cloud computing laisse entrevoir de nouvelles façons de consommer et d’opérer les ressources informatiques ou applicatives pour notamment les mettre à la disposition du plus grand nombre, un enjeu majeur des administrations françaises au service de leurs administrés. Si ces dernières ont été réticentes ces dernières années, elles semblent rattraper leur retard et intègrent désormais très souvent dans leurs réflexions de projets digitaux innovants, la possibilité de recourir au mode opératoire du cloud computing.

En 2015, 83% des décideurs du secteur public (issus de ministères, organismes sous tutelle ou collectivités locales) interrogés par MARKESS affirment avoir recours ou prévoient de recourir au cloud computing pour porter des projets digitaux innovants. Malgré ce résultat très encourageant, le secteur public se situe en dessous de la moyenne pour l’ensemble des secteurs interrogés (banques/assurances, industries, commerce/distribution, opérateurs…) pour lesquels 91% des décideurs ont manifesté leur intérêt pour le cloud dans le cadre de projets digitaux innovants.

Les projets d’innovations digitales privilégiés pour un portage dans le cloud sont la collaboration et les échanges temps réel pour 43% des décideurs du secteur public et les usages web pour 39% d’entre eux.

Les avantages du cloud mis en avant par le secteur public sont assez divers sans que l’un d’eux se démarquent fortement : le facteur coût reste néanmoins l’avantage n°1 pour 49% des décideurs du secteur public. Le cloud évite en effet d’investir dans des infrastructures coûteuses qui, par ailleurs, peuvent se révéler complexes à administrer et devenir vite obsolètes d’un point de vue technologique.

—————————————————————————————————————————————–

Dans le cadre d’un programme dédié, MARKESS analyse en continu les pratiques, les besoins et les tendances associés au nouveaux modes opératoires
(cloud computing, mobilité, réseau social). Quelques-unes de ces données sont d’ores et déjà distillées dans son e-Book

« Cloud Computing & Innovations Digitales 2015″

Alertes Administration Numérique N°12 – Vol.13