La dématérialisation des nombreux documents de la propagande électorale est en passe de devenir une réalité. Un rapport sénatorial préconise d’arrêter l’envoi des bulletins de vote et des professions de foi à chaque électeur par voie postale. Cette activité aurait représenté 437 millions d’euros pour les dernières élections présidentielles et législatives de 2012. Il est proposé de tester la dématérialisation de ces documents pour les prochaines élections présidentielles de 2017, en diffusant notamment les professions de foi sur un site internet dédié.

Le rapport évoque aussi la suppression des cartes d’électeurs qui ont surtout vocation à signaler le lieu de vote. Enfin, l’inscription sur les listes électorales serait modernisée en instaurant un répertoire national unique des électeurs.

En savoir plus

Source : nextinpact.com

Alertes Administration Numérique N°1 – Vol.14