2015 fut l’année du lancement de la mission « ville intelligente et durable » de la Ville de Paris. Durable, connectée, ouverte, tels sont les 3 adjectifs qualifiant la ville intelligente selon la capitale. Si la technologie aura sa place, elle devra être pensée en conformité avec les attentes des citoyens, c’est pourquoi la dimension ouverte est placée au premier plan.

La concrétisation de cet esprit se manifeste par de nouvelles méthodes de réalisation associant tous les partenaires possibles : startups, grands groupes, associations, citoyens… L’approche est bien de sortir d’une logique en silos pour co-construire le territoire.  Par exemple, un groupe de travail « mobilité » sera ouvert début janvier. Il réunira les nombreux acteurs de la mobilité à Paris pour pouvoir construire une réponse coordonnée.

Face à l’ubérisation de certaines activités, le chef de projet smart city de la ville de Paris affirme : « Le rôle de la ville est de travailler aux côtés des acteurs concernés pour les aider à définir leur stratégie digitale en amont, pour qu’ils ne soient plus réduits à réagir une fois que le changement a déjà eu lieu ».

En savoir plus

Source : L’Atelier

Alertes Administration Numérique N°12 – Vol.13