Smart-City

À l’heure des négociations de la COP21 pour un nouvel accord international sur le climat, les gouvernements locaux français démontrent leur capacité à se mobiliser et à s’engager d’ici à 2017 dans des projets concrets pour une meilleure maîtrise de l’impact environnemental sur leur territoire.

—————————————————————————————————————————————–

Pour plus d’informations sur les résultats et les chiffres de cette nouvelle étude de MARKESS :
Téléchargez la synthèse « Territoires connectés : Tendances 2015 & Perspectives 2017″

—————————————————————————————————————————————–

Développement durable & villes connectées

Les villes et territoires intelligents également dénommés territoires connectés, territoires numériques ou ville numérique… consistent en une approche de développement durable qui concilie l’aspect social (gouvernance participative), les enjeux environnementaux (maîtrise des ressources naturelles) et économiques, tout en associant mieux les citoyens. Les technologies numériques soutiennent cette approche en donnant la capacité aux territoires de se mettre en réseau et d’exploiter leurs données locales pour les restituer sous forme de services auprès des citoyens, des agents de la collectivité ou de tout autre acteur. Les domaines majeurs de l’énergie, des transports, de la sécurité, du tourisme, de la santé… sont dans la cible.

90 décideurs de collectivités locales se sont ainsi manifestés dans le cadre de la dernière étude de MARKESS, “Territoires Connectés, Tendances 2015 & Perspectives 2017”. Chacun ont exprimé leurs intentions de projets d’ici 2017 sur ce sujet. Parmi les domaines clés particulièrement mis en avant figurent :

  • La gestion énergétique, surtout abordée via des projets de gestion intelligente des bâtiments par 38% des décideurs interrogés mais aussi par des chantiers de régulation de l’éclairage public, de gestion des réseaux d’eau ou le déploiement de réseau électrique intelligent (“smart grid”),
  • Les transports avec 3 profils de projets : l’analyse des flux pour optimiser les déplacements pour 29% des décideurs, les bornes de recharge électrique liés au déploiement de flottes de véhicules électriques et la régulation de trafic routier en temps réel,
  • La prévention des risques environnementaux pour 27% des décideurs, ces projets adressant par exemple la maîtrise des risques météorologiques (pollution en période de canicule, inondation…).


8 projets clés pour une meilleure maîtrise

de l’empreinte écologique

©MARKESS - Les 8 projets clés pour une meilleure maitrise de limpact environnementale
En bref

« Face à l’ampleur des objectifs, les territoires locaux ne semblent pas vouloir rester les bras croisés. Leurs initiatives montrent leur volonté d’évoluer vers des territoires durables grâce à un pilotage optimisé des fonctions majeures », déclare Aurélie Courtaudon, analyste senior expert secteur public et auteur de l’étude. Ces évolutions portées bien souvent par des démarches dites “smart city” sont entre les mains de tous, à commencer par le citoyen, premier acteur des villes et territoires intelligents. Les modèles économiques inhérents à ces projets devront également être adaptés pour garantir des instruments financiers à la hauteur de leurs ambitions.

—————————————————————————————————————————————–

Pour obtenir l’étude complète issue du Programme Secteur Public & Digital

« Territoires connectés : Tendances 2015 & Perspectives 2017« 

Veuillez contacter MARKESS - dtouitou@markess.com – 01 56 77 17 77