Alors que le plan actuel se termine en décembre 2015, l’Union Européenne lance une consultation jusqu’à fin janvier 2016 pour préparer le nouveau plan pour l’administration en ligne. Parmi les axes privilégiés, l’Union Européenne compte avancer sur  :

  • Le thème « une fois pour toute » c’est à dire faire en sorte que le citoyen fournisse une seule fois l’information demandée par les administrations. Cet axe rejoint le programme français « dites le nous une fois ». Pour répondre à cet objectif, l’UE prévoie notamment de mettre en place un système sécurisé d’archivage en ligne des documents, une sorte de super coffre-fort électronique à l’échelle de l’UE.
  • La réutilisation des données pour faire émerger des services innovants : combiner des données de météo et de trafic pourrait permettre par exemples de mieux gérer la circulation pour diminuer les pics de pollution.
  • Le regroupement des portails européens existants pour faciliter la recherche d’informations.
  • La passation de marchés publics entièrement électroniques et l’interopérabilité des systèmes de signature électronique.
  • L’implication des citoyens dans la co-construction de services en ligne mais aussi « rapprocher les administrations des citoyens et encourager la collaboration entre les autorités au-delà des frontières ».

La France et ses services en ligne figurent déjà au rang d’exemples pour inspirer ce nouveau programme sauf sur un point : la possibilité d’utiliser ces services à partir d’un autre Etat membre de l’UE. Une réponse que compte mettre en oeuvre l’Union Européenne !

En savoir plus

Source : lagazettedescommunes.com

Alertes Administration Numérique N°11 – Vol.13