Le SGMAP a lancé officiellement, le 6 octobre 2015, le programme de développement concerté de l’administration numérique territoriale (DcANT). Les concertations organisées entre Etat et collectivités depuis 1 an se concrétisent avec ce programme : ce travail a en effet été mené au sein d’une instance de gouvernance réunissant les associations d’élus, les collectivités territoriales et les ministères, l’instance nationale partenariale (INP), animée et pilotée par le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP). Ils’agit de faire converger les initiatives de l’Etat et celles des collectivités en faveur de l’administration numérique. Parmi les thèmes phares retenus au sein de ce programme :

  • La simplification et l’efficience des échanges inter-administrations grâce à un mécanisme mutualisé d’identification et d’authentification des agents et des élus, en s’appuyant sur des annuaires et des bases tiers partagés (France Connect Agents).
  • La relation unifiée de l’usager avec l’administration grâce à France Connect et « Dites le nous une fois » ou encore le marché public simplifié pour les entreprises.
  • L’élargissement du concept d’Etat Plate-forme au niveau local pour favoriser l’émergence d’un écosystème et d’expérimentations, c’est à dire libérer les ressources des collectivités pour booster la puissance de création.

L’accompagnement en local de ce programme sera soutenu, entre autres, par des acteurs comme l’Institut national des études territoriales, le Centre national de la fonction publique territoriale, le Syndicat national des directeurs généraux des collectivités territoriales, le Syndicat national des secrétaires de mairies, l’Association des directeurs généraux de France et l’Association de promotion du cadre d’emplois des administrateurs territoriaux.

En savoir plus

Source : modernisation.gouv.fr

Alertes Administration Numérique N°10 – Vol.13