L’appel d’offres avait été diffusé en avril 2015 pour sélectionner une prestation de cloud public pour les services de l’Etat. C’est chose faite : la première plate-forme de cloud public de l’Etat va être disponible en permettant aux administrations de commander sur un portail en ligne et en temps réel la puissance de calcul et la capacité de stockage adaptées à leurs besoins, sans provisionner des infrastructures sur-capacitaires pour des projets soumis à de fortes fluctuations. Ce nouveau mode de fonctionnement reste encore à être adopté par les administrations aux modes de travail très cloisonnés et doit aussi faire ses preuves pour fournir le service demandé en temps et en heure.

Ce projet clé de la DISIC a été suivi par le service des achats de l’Etat (SAE) pour la phase de sélection des prestataires.

En savoir plus

Source : lemondeinformatique.fr

Alertes Administration Numérique N°8 – Vol.13