Le SGMAP a organisé les 18 et 19 juin dernier un hackathon à Paris sur France Connect, l’identifiant unique sur le modèle du Facebook connect, et brique fondamentale de “l’Etat plate-forme”. Pour rappel, ce concept vise à créer des APIs pour communiquer avec les systèmes d’information de l’Etat et ainsi développer de nouveaux services. France Connect est attendu, quant à lui, pour début 2016.

Les collectivités locales ou leurs représentants présents pour ce hackaton ont présenté des projets dont :

- Celui de l’Adullact (association des développeurs et des utilisateurs de logiciels libres pour l’administration et les collectivités territoriales) qui a prototypé un outil pour simplifier l’intégration du bouton France Connect. Baptisé i-clefs, ce prototype reprend le principe du « tweet button », qui consiste à générer en quelques clics un bouton « France Connect » qui s’intègre facilement à un site web et qui réalise la connexion à France Connect via leur plate-forme.

- Celui de la ville de Palyma, ville fictive représentant les villes de Paris, Lyon, Marseille, et travaillant sur 2 projets, la dématérialisation d’obtention de la carte de résidence et le calcul du quotient familial, sans fourniture de justificatifs mais en allant chercher les données auprès des administrations détentrices des données nécessaires. Ces deux procédures standards pratiquées dans toute la France devrait connaître un certain succès selon Thierry Le Vaguerese, chef de projet gestion de la relation usager à la mairie de Lyon.

En savoir plus

Source : lagazettedescommunes.com

Alertes Administration Numérique N°7 – Vol.13