L’exploitation des données dans la ville promet de nouveaux services sans qu’ils soient encore très répandus au sein des différentes villes françaises : la ville de Bordeaux offre un exemple pour la gestion de son parc de vélos (Vcub). Un chercheur, utilisateur des Vcub, s’est trouvé confronté trop souvent à des stations pleines ou des stations vides, ce qui lui souffle l’idée de créer une application capable de modéliser les déplacements dans la ville et de prédire la disponibilité des stations, ceci grâce aux données d’une centaine de villes dans le monde qui mettent des vélos en libre-service. Depuis, Keolis Bordeaux utilise l’application. Les jeux de données sont fournies par Bordeaux Métropole et exploitées par la start-up Qucit. Les prévisions à 12 heures (taux de fiabilité à 89 %) sont utiles tant aux usagers des vélos qu’aux gestionnaires de ces services.

En savoir plus

Source : bpi.france

Alertes Administration Numérique N°5 – Vol.13