La Seine-Saint-Denis est devenue, depuis ces dernières années, une terre d’accueil de nombreux centres de données. Trois villes de la petite couronne, Saint-Denis, Pantin et Aubervilliers, accueillent une vingtaine d’établissements sur les 130 recensés en France. Parmi les clients sont présents Google ou Facebook mais aussi des banques et des assurances, des sites de e-commerce ou bien des sociétés de jeux en ligne. Des facteurs favorables ont prédisposés ce territoire à accueillir ces fermes de données : vastes terrains abordables, réseau de lignes ferroviaires, axes routiers et canaux pour enfouir les câbles de fibre optique, zone non inondable, très bonne alimentation électrique…

Le territoire bénéficie de retombées économiques : si les emplois directs sont relativement faibles, les emplois indirects d’entreprises s’installant sur le territoire pour être à proximité des centres de données.

En savoir plus

Source : lagazette.fr

Alertes Administration Numérique N°8 – Vol.12