Un décret publié début août 2014 officialise la reprise en main des infrastructures informatiques, des réseaux de communication ainsi que des applications partagées par le Premier Ministre. C’est donc la DISIC, placée sous son autorité, qui voit ses prérogatives élargies. Cette nouvelle responsabilité devrait accélérer les résultats sur les chantiers de mutualisation (déploiement du réseau interministériel de l’Etat, mutualisation des datacenters…). En outre, la DISIC obtient également un droit de regard sur les plans d’investissement des différents ministères et la capacité à émettre un avis sur les projets ministériels dépassant un certain budget. Les ministères bénéficieront d’un conseil du système d’information et de communication de l’Etat, qui réunira les secrétaires généraux des ministères, le DSI de la Défense, le directeur de l’Anssi, le directeur du budget et le directeur des achats de l’Etat notamment.

En savoir plus

En savoir plus

Source : CIO, Silicon

Alertes Administration Numérique N°8 – Vol.12