Début juin deux annonces marquent une avancée dans la prise en compte du numérique par l’Etat et la sphère politique : la nomination d’un « chief data officer » par la ministre de la fonction publique et la création d’une commission dédiée au numérique à l’Assemblée Nationale. Le premier, en tant qu’administrateur général des données, aura pour rôle de coordonner l’utilisation des données, dans un contexte de transformation numérique où de plus en plus de données sont générées. Ce poste a été confié à Henri Verdier, directeur d’Etalab, le service en charge de l’ouverture des données publiques. La commission numérique de l’Assemblée est une commission de réflexion et de propositions ad hoc sur le droit et les libertés à l’âge du numérique. Les 26 membres de la commission travailleront à la formulation de recommandations pour définir une doctrine et une méthode de travail dans un rapport attendu pour le printemps 2015.

En savoir plus sur le chief data officer

En savoir plus sur la commission numérique

Source : ZDNet, LeMonde.fr

Alertes Administration Numérique N°6 – Vol.12