La région Languedoc-Roussillon a mené un projet de « business intelligence », répondant à de nombreux enjeux du quotidien comme le pilotage des ressources budgétaires et des ressources humaines (3 000 agents), l’optimisation de la gestion financière des lycées, le suivi des opérations “gratuité” pour les lycées, le pilotage de la politique de l’apprentissage (suivi du nombre de contrats, de ruptures, d’embauches…), gestion des infrastructures portuaires, etc. Ce projet a provoqué une révolution culturelle selon le directeur du contrôle de gestion de la collectivité. 100 agents différents se connectent chaque mois sur le portail décisionnel pour accéder à des documents partagés, à une batterie d’indicateurs.

Cet exemple est voué à se reproduire au sein des autres régions françaises, qui sont elles-mêmes appelées à s’agrandir : face au renforcement de leurs compétences, à la gestion de budgets européens, les régions devront être en mesure de justifier les investissements en fonction des politiques publiques locales.

En savoir plus

Source : ITforBusiness

Alertes Administration Numérique N°6 – Vol.12