Passer sous la barre des 20 datacenters sur les 128 recensés aujourd’hui, tel est l’objectif à 10 ans de l’Etat français. La DISIC mise sur l’existant en regroupant des ressources sur des plaques en activité avec principalement Bercy, la Défense, l’Intérieur, le regroupement entre l’Ecologie et l’Agriculture. Une économie de 30% sur un budget annuel de 80 millions d’euros est attendue. Les freins majeurs pour mettre en oeuvre ce plan de consolidation sont notamment : la mise à niveau des salles pour supporter de nouvelles infrastructures, le dégagement d’économies pour moderniser l’infrastructure, l’apprentissage par les équipes d’un nouveau métier qu’est la prestation de services auprès d’un tiers en interne. La prise en charge des applications implique de construire une offre de services comme la qualité d’hébergement, la sécurité ou encore les gestes de proximité.

En savoir plus

Source : Silicon.fr

Alertes Administration Numérique N°6 – Vol.12