Les équipes des nouvelles municipalités se constituent depuis fin mars 2014 et voient apparaître de nouveaux élus en charge de problématiques associées au numérique. Si certaines instaurent un élu au numérique avec une mission globale sur cette thématique, d’autres font le choix de fonctions plus précises comme le poste d’adjoint « Accès à l’information et libération des données publiques » pour la ville de Grenoble ou de « maire-adjoint développement économique et ville numérique » pour la ville d’Orléans. D’autres font encore le choix de distribuer la compétence numérique à plusieurs adjoints : c’est le cas de Gentilly avec un maire-adjoint à la démocratie et éducation populaire, à la communication, et aux technologies de l’information et de la communication, un conseiller en charge du développement économique, de l’emploi et de l’économie numérique et un conseiller en charge de l’informatique.

Pour rappel, MARKESS conduit un observatoire des compétences numériques des collectivités avec en particulier une analyse sur les élus dédiés au numérique.

En savoir plus

Interview de l’adjointe de Grenoble

Source : Ville Internet, Le Monde Blog

Alertes Administration Numérique N°5 – Vol. 12