Un rapport d’information « Agir pour une France numérique » a été présenté à l’Assemblée Nationale et dresse un panorama de l’écosystème numérique français. Le principal constat est sans appel : la France est en retard.

Une prise de conscience de tous les acteurs est obligatoire pour que la France trouve sa place dans cette nouvelle ère. Parmi les recommandations, il est demandé d’arrêter d’aborder le numérique comme une filière industrielle à part entière mais bel et bien de le prendre en compte comme une révolution systémique qui influe sur tous les domaines du quotidien (modes de production, modes de vie, institutions…). C’est un appel à une conversion globale. Concrètement il est proposé par exemple d’introduire un critère d’innovation lors de l’évaluation des marchés publics de l’Etat et des collectivités, pour ainsi favoriser les start-ups innovantes. Le soutien au numérique passe aussi par l’aide des jeunes entrepreneurs, par l’évaluation des incubateurs bénéficiant de crédits publics, par l’introduction de membres dans les conseils d’administration des grandes entreprises ayant fondé une start-up, par la formation au code informatique dès l’école primaire et par le renforcement des disciplines informatiques dans les universités…

En savoir plus

Source : Frenchweb

Alertes Administration Numérique N°5 – Vol. 12