Le think tank Renaissance Numérique lance un observatoire des programmes des candidats aux élections municipales. Une première analyse a été réalisée à partir des 15 plus grandes villes de France : il s’avère que 9 candidats sur 34 examinés évoquent ouvertement le numérique pour moderniser leurs territoires. Ce résultat révèle clairement une faible prise en compte du numérique par les candidats de manière générale. Une analyse plus large est en cours afin d’interroger les candidats sur leurs velléités en matière de numérique pour la santé, l’enseignement, les transports, les réseaux de communication (fibre, 4G…), la sécurité, la vie sociale…

En savoir plus

Source : renaissancenumerique.org

Alertes Administration Numérique N°2 – Vol.12