Une nouvelle version de la plate-forme de publication des données publiques de l’Etat (data.gouv.fr) a été officialisée. Elles s’enrichit de quatre fois plus de données, comme les comptes des partis, les marchés publics attribués, le montant des impôts locaux par collectivité, etc. Elle est également conçue de manière à faciliter la partage et la consultation de données par tout citoyen. Plus de 200 contributeurs alimentent cette plate-forme (collectivités, organismes de recherche, associations…). Pour les collectivités, il ne s’agit plus seulement de faire un renvoi vers les portails locaux. Il est possible désormais de télécharger directement les données de collectivités qui le souhaitent à partir de data.gouv.fr.

En parallèle, l’agglomération du Grand Lyon a ouvert sa plate-forme « SmartData » selon un modèle nouveau : il est en effet proposé comme la plupart des plates-formes des données en libre accès mais aussi des données accessibles sous authentification des réutilisateurs (pour valider la compatibilité de la réutilisation avec les politiques publiques) et des données accessibles  via des redevances (pour « garantir un écosystème concurrentiel équitable »).

L’IGN est également en train de revoir son modèle économique : si la visualisation et l’accès à certaines données sont gratuites, les données plus qualitatives et récentes seront payantes. L’IGN enrichit également ses services (ingénierie, metadata…) et met en place une tarification progressive et différenciée selon les start-ups et les grandes entreprises.

En savoir plus

Exemple du Grand Lyon

Exemple de l’IGN

Source : Blog TIC des Maires des Grandes Villes

Alertes Administration Numérique N°1 – Vol.12