Face à une implantation multi-sites, le CHU de Toulouse se devait d’implémenter des solutions permettant la télémédecine afin d’éviter les déplacements de spécialistes d’un site à l’autre. Les salles de téléprésence n’étant pas adaptée, il a été fait le choix de recourir à la solution de portail Microsoft Sharepoint avec son outil de communication unifiée Lync. Une première expérimentation est en cours avec les dermatologues : l’objectif est de réduire de 50% le nombre de consultations hospitalières des dermatologues, qui pourront ainsi renvoyer les malades vers un médecin généraliste ou un dermatologue de ville. Les autres acteurs du milieu hospitalier ciblés seront ensuite les urgentistes, les médecins de villes, etc.

En savoir plus

Source : JDN

Alertes Administration Numérique N°12 – Vol.11