Suite à l’abandon du projet Louvois, officialisé par le ministre de la Défense début décembre, il est prévu de mettre en place un nouveau logiciel début 2015. Le développement de ce nouveau logiciel devrait connaître un pilotage renforcé, l’une des défaillance du projet Louvois (manque de gouvernance claire). Le prestataire qui proposera ce logiciel devra présenter un prototype grandeur nature qui sera testé pendant un an. L’animation du dialogue compétitif sera effectué par un binôme composé d’un directeur de programme et d’un expert fonctionnel qui assurera le lien avec les futurs utilisateurs.

En savoir plus

En savoir plus sur les chantiers numériques des ministères

Source : LeMagIT

Alertes Administration Numérique N°12 – Vol.11