Lors des journées des adhérents du Syndicats interhospitalier de Bretagne, un responsable du programme système d’information à l’Anap (Agence Nationale d’appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux) s’exprimait quant à la mutualisation et à l’externalisation des systèmes d’information de santé. L’externalisation des systèmes d’information ne dédouane pas les établissements hospitaliers de leurs responsabilités pour contrôler le résultat et doivent au contraire renforcer leurs équipes en maîtrise d’ouvrage. La mutualisation peut alors constituer une voie pour rassembler ces compétences. Il a rappelé également 3 fausses idées : l’externalisation ne fait pas baisser les coûts immédiatement, elle n’est pas contre la DSI qui doit au contraire monter en compétences pour piloter, elle ne fait pas perdre les données qui sont déjà dans des progiciels (une migration de données entre 2 logiciels génère souvent des pertes de données quels que soient les approches retenues).

En savoir plus

Source : TIC Sante

Alertes Administration Numérique N°12 – Vol.11