L’Etat affiche sa volonté de rationaliser ses centres informatiques depuis plusieurs mois déjà, avec pour objectif une virtualisation des serveurs à 50% d’ici 2017 et une réduction de moitié du nombre de ses datacenters. Les premières avancées sont perçues et mises en avant, notamment par le biais d’administrations qui proposent leurs services en interne :

- La direction générale de la gendarmerie nationale héberge ainsi la trentaine de baies de la DAGEMO (Direction de l’administration générale et de la modernisation des services) du ministère du travail. Les bénéfices directs sont la diminution des coûts d’infogérance et l’augmentation de la capacité de calculs des serveurs ;

- La direction de l’information légale et administrative (DILA) met quant à elle à disposition très prochainement des services de type Infrastructure as a Service (IaaS) et Platform as a Service (PaaS) tels que la fourniture de machines virtuelles (VM) à la demande, un environnement de pré-production de type « bac à sable » et une plate-forme de développement.

En savoir plus

En savoir plus sur le DISIC et le baromètre des prestataires de cloud computing de MARKESS International

En savoir plus sur le cloud de la DILA

Source : indexel.net

Alertes Administration Numérique N°7 – Vol.11