Lors des Etats Généraux d’EuroCloud de fin mai 2013, le directeur de la DISIC, Monsieur Jacques Marzin, s’est exprimé sur la politique de l’Etat en matière de cloud. Si l’Etat s’est en effet engagé dans un chantier de rationalisation de ses salles informatiques dans une optique de « gestion maîtrisée des coûts », il construit également progressivement une stratégie à l’égard du cloud computing avec comme premières initiatives concrètes :

- L’ouverture d’une expérimentation de cloud privé en septembre 2013 pour les ministères, expérimentation menée avec l’appui de la DILA et du Ministère de l’Ecologie ;

- L’ambition d’adosser, d’ici à 10 ans, 80% des systèmes d’information de l’Etat sur des technologies de virtualisation inter-applicative. « Toute nouvelle application devra être déployée n’importe où, dans un datacenter interne ou externe à l’Etat ». Un travail de recensement des applications éligibles à un cloud public sera nécessaire.

Dans la foulée de l’intervention de Monsieur Jacques Marzin, MARKESS International a présenté la 7ème édition de son Baromètre des prestataires de cloud computing dont la synthèse est accessible gratuitement en téléchargement.

En savoir plus

Source : LeMagIT

Alertes Administration Numérique N°6 – Vol.11