La commissaire en charge des affaires intérieures a présenté, début mars, un programme d’enregistrement et un système d’entrée/sortie (EES) des voyageurs se déplaçant dans l’espace Schengen. Ce projet consiste à faciliter la traversée des frontières grâce à des portiques automatiques aux 1 800 points de passage dans l’espace Schengen. Les voyageurs fréquents déjà enregistrés recevront « un jeton, sous la forme d’une carte lisible par carte ». Environ 5 millions de personnes par an devraient utiliser ce nouveau programme. Le système enregistrera le moment et l’endroit d’entrée et de sortie des ressortissants de pays tiers qui arrivent dans l’UE. Ce système remplacera le système actuel consistant à tamponner les passeports.

En savoir plus

Source : Euractiv.com

Alertes Administration Numérique N°3 – Vol.11