Montpellier affiche son orientation de ville intelligente grâce à la mise en avant d’une écocité sur 2500 hectares. Ce territoire va être aménagé avec des infrastructures majeures telles qu’un pôle gérontologique à Castelnau-le-Lez, une gare TGV et un pôle tertiaire à Montpellier et Lattes, la restructuration des commerces périphériques de la route de la Mer. Cet ensemble sera drainé par de nouveaux usages numériques en cours d’élaboration. Le socle technique des usages numériques consistera en une plate-forme collaborative agrégeant des données habituellement traitées en silos. Des moteurs prédictifs croiseront ces données afin de proposer des informations utiles. Trois domaines sont d’ores et déjà ciblés : une plate-forme de mobilité multimodale temps réel, un système de surveillance des réseaux d’eau et de suivi des consommations, un système de gestion des risques d’inondation. Ces chantiers sont entre les mains de plusieurs acteurs locaux et privés.

En savoir plus

Pour découvrir le référentiel de pratiques de MARKESS International sur les villes intelligentes

Pour acquérir l’étude de MARKESS International sur les villes intelligentes

Source : lagazette.fr

Alertes Administration Numérique N°3 – Vol.11