Le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault a publié, à la mi-septembre 2012, une circulaire prônant le recours aux logiciels libres par les ministères. Cette circulaire constitue l’aboutissement d’une réflexion interministérielle lancée par la Disic (groupe de travail piloté par la DSI du Ministère de la Culture) et qui avait pour objectif de définir les orientations nécessaires à l’usage du logiciel libre dans les ministères. Quatre groupes (agents de l’Etat, de collectivités locales…) travaillent actuellement à la mutualisation de solutions libres au bénéfice du secteur public :

- Mutualisation interministérielle pour une bureautique ouverte (mimO)

- Mutualisation interministérielle pour OCS et GLPI (mimOG)

- Mutualisation interministérielle pour les bases de données (mimBD)

- Mutualisation interministérielle pour le système d’exploitation et couches basses d’exploitation (mimOS)

Accès à la circulaire

Interview de la Document Foundation

Source : Legifrance, Journal du Net

__________________________________________________________________

Point de vue des analystes de MARKESS International

MARKESS International analyse depuis une dizaine d’années l’appropriation des logiciels libres au sein de la sphère publique. Lors de sa dernière étude sur ce sujet fin 2011, deux décideurs sur trois du secteur public interrogés avancent comparer systématiquement les solutions open source et propriétaires avant le choix de toute solution logicielle. Si cette alternative est désormais fortement considérée au même titre que les solutions propriétaires, elle n’est pas moins étudiée avec pragmatisme : en effet, conscients des coûts induits par la maintenance et le support associés à ces solutions, plus de deux décideurs sur trois évaluent de manière chiffrée le coût total de mise en œuvre de leurs solutions open source pour chacun de leurs projets.

Pour en savoir plus sur l’étude de MARKESS International
« L’Open Source dans le Secteur Public – Prospective : Mobilité, Open Data, Cloud Computing – France, 2011-2013″ :

Téléchargez la table des matières de l’étude complète

Sont absorbés dans cette étude les thèmes suivants : patrimoine logiciel, grands domaines concernés par l’open source, open source et terminaux mobiles, open source et ouverture des données, open source et cloud computing, marchés logiciels et services de l’open source…


Alertes Administration Numérique n°10 – Vol.10