Le service des achats de l’Etat a publié son rapport annuel 2011. Trois axes sont développés : la poursuite de la modernisation de l’achat public, l’accentuation de la dynamique interministérielle et le développement du professionnalisme des acheteurs publics. Parmi les bénéfices concrets est annoncé un gain financier de plus de 300 millions d’euros pour l’année 2011. En termes de professionnalisation des acheteurs, de nouveaux outils leur ont été proposés comme la cartographie interministérielle des achats de l’État sur la base des dépenses réalisées en 2010, afin de leur permettre de connaître la part des fournisseurs travaillant sur leurs segments et d’élaborer leurs stratégies. En termes de dématérialisation en amont de l’achat, est notée une avancée pour la commande des fournitures de bureau grâce au « site internet du titulaire retenu ». Des accès individuels sécurisés par nom d’utilisateur et mot de passe ouvrent accès à la commande aux seuls produits du catalogue issu du marché. La dématérialisation concerne aussi le développement de la carte d’achats.

Rapport

En savoir plus

Voir aussi l’analyse de MARKESS International suite à son Cercle de l’Administration Numérique sur « Quelles solutions pour optimiser la gestion des achats publics ? »

Source : economie.gouv.fr, Décision-Achats.fr

Alertes Administration Numérique N°10 – Vol.10