Depuis le 1er janvier 2012, la possibilité est donnée aux collectivités qui le souhaitent de télé-transmettre leurs budgets – compte administratif, budgets annexes, décisions modificatives – via un module informatique, l’application Totem, développé par le ministère de l’Intérieur avec le concours de la direction générale des collectivités locales (DGCL). Parmi les avantages de ce processus selon les précurseurs en expérimentation depuis 2011 figurent le gain de temps et un partage plus rapide avec d’autres services de la collectivité. Or, le dispositif technique pour la télétransmission a un coût non négligeable du fait de l’intervention de tiers privés. D’autre part, le contrôle des actes budgétaires en préfecture n’est pas toujours évident à l’écran, d’où malgré tout une re-matérialisation au format papier. Ce dernier point suscite un appel en faveur d’écrans de postes de travail plus larges ou des systèmes à double écran pour faciliter la comparaison lors des contrôles. La DGCL réfléchit aussi à des systèmes de filtres permettant de sélectionner les actes à contrôler en priorité.

En savoir plus

Source : Acteurspublics.com

Alertes de l’administration N°7 – Vol.10