Le projet Chorus est désormais abouti et a atteint l’objectif de départ qui consistait à mettre en œuvre la Lolf : le 1er janvier 2012 officialise la date de bascule des comptes de l’Etat dans Chorus. Ce sont aujourd’hui 50 000 utilisateurs et 10 000 connexions par jour sur le progiciel. Les difficultés rencontrées et souvent mises en avant ne sont pas d’ordre technologique selon la directrice de l’AIFE, mais ont à voir avec la refonte des processus encore méconnus des agents lors du passage à Chorus. Par exemple, les retards de paiement auprès de certains fournisseurs ont pu être induits par des marchés qui n’auraient pas été saisis dans Chorus et de ce fait le paiement n’était pas possible en bout de chaîne. L’arrivée de ce nouvel outil a bousculé les pratiques et il a fallu un temps d’adaptation pour que les nouveaux processus soient pris en compte.

En savoir plus

Source : CIO

Alertes de l’administration N°4 – Vol.10