Récemment, l’université Paris-Descartes a initié le programme « Campus Virtuel » qui oblige à moderniser l’infrastructure informatique (projet Broca2) afin de satisfaire à des exigences de haute disponibilité, d’ouverture et d’agilité. Il s’agit en effet désormais pour l’université d’héberger les applications métier et de proposer des services à d’autres établissements. L’infrastructure déployée se décline en virtualisation des serveurs, virtualisation du stockage, maîtrise de la consommation énergétique, centre de calcul multi-technologies, infrastructure avec provisionnement à la demande, automatisation… Il est ainsi possible de proposer des services d’hébergement aux autres établissements en leur proposant de conserver leur environnement natif et en les gérant eux-mêmes. La méthodologie et l’infrastructure Broca2 peuvent être répliquées sur d’autres infrastructures à des échelles différentes : régionale, nationale… Ce projet pourrait être le point de départ d’un cloud universitaire au niveau national ou européen. A ce titre, Inéo du groupe GDF/Suez est intéressé par ce modèle dans le cadre de la gestion des communautés urbaines.

En savoir plus

Source : Silicondsi.fr

Alertes de l’administration N°1 – Vol.10