La commission européenne a lancé sa stratégie d’ouverture des données publiques, avec en perspective la génération de 40 milliards d’euros au bénéfice de l’économie en Europe. La commission européenne souhaite mettre à profit la « mine d’or » qui sommeille au sein des administrations européennes : des collections de données produites et collectées dont il faut tirer parti. A ce titre, elle va déployer son propre portail d’ouverture des données publiques et conduire des actions pour booster l’ouverture des données au sein de l’Union. Cent millions d’euros seront attribués sur la période 2011-2013 pour développer des technologies de valorisation des données.

En savoir plus

Source : Europa

Alertes de l’administration N°22 – Vol.9