La Commission Européenne met en avant 5 nouveaux services pour la mise en œuvre de l’administration numérique au-delà des frontières de chaque membre de l’Union Européenne. La phase pilote de ces services a démontré des résultats tangibles pour les citoyens, les entreprises et les administrations. Ces 5 services sont :

- l’identification électronique pour un accès plus facile aux services publics, quel que soit l’Etat dans lequel se situe l’usager (projet Stork) ;

- un système de marchés publics en ligne (projet Peppol) pour favoriser l’accès des entreprises à l’ensemble des appels d’offres au sein de l’UE ;

- un projet pilote de procédures en ligne simplifiées pour faciliter l’activité des entreprises au sein d’autres pays, tout en respectant les réglementations (projet SPOCS) ;

- un projet pilote pour obtenir les informations essentielles quant à la santé d’un patient en déplacement à l’étranger, de manière à lui conférer la bonne médication en cas de besoin (projet epSOS) ;

- un projet pour rendre les procédures judiciaires plus transparentes et efficientes lors de voyages à l’étranger avec, par exemple, un citoyen victime d’un crime (projet e-CODEX).

En savoir plus

Source : Europa

Alertes de l’administration N°21 – Vol.9