La Cour des comptes européenne (CdCE) a mené un audit de la performance des projets d’administration en ligne menés sur la période de programmation 2000-2006 et concernant quatre États membres : la France, l’Italie, la Pologne et l’Espagne. Ensemble, ils représentaient 3 milliards d’euros, soit 45% des dépenses du FEDER pour des projets relatifs à la société de l’information. L’audit visait à répondre aux questions suivantes :  la sélection des projets était-elle fondée sur une évaluation des besoins ? Les projets ont-ils été menés à terme comme prévu ? Les projets sont-ils utiles et durables ? La Cour des comptes européenne fournit aussi des préconisations, en fin de rapport, en invitant notamment la Commission à garantir que les principes et les recommandations qui visent l’obtention d’une interopérabilité transeuropéenne soient pris en considération dans les projets qui bénéficient du FEDER.

En savoir plus

Source : Europa.eu

Alertes de l’administration N°20 – Vol.9