Les offres de cloud computing sont généralement très attractives pour les clients à la fois pour leur prix et parce qu’elles proposent aux clients de « masquer » la complexité du système informatique pour les aider à se concentrer sur leur cœur de métier. De nombreuses questions se posent néanmoins concernant la protection des données personnelles et la sécurité. Ces problématiques sont exacerbées dans un environnement globalisé où la volatilité des données et la multiplicité des serveurs est inscrite dans l’ADN du cloud computing. Afin d’envisager toutes les solutions juridiques et techniques permettant de garantir un haut niveau de protection des données personnelles, la Cnil lance du 17 octobre au 17 novembre 2011 une consultation auprès des professionnels.

En savoir plus et répondre à la consultation

Source : CNIL

Alertes de l’administration N°19 – Vol.9