Lors d’un colloque de la mission Ecoter sur la ville 3.0, il a été rappelé certains principes nécessaires pour évoluer vers des villes numériques. La technologie ne constitue pas le premier défi mais il s’agit plutôt des enjeux avant tout autour d’une réflexion globale et d’une vision transversale d’un territoire, notamment avec les outils numériques. Cette ambition nécessite un portage politique fort et un décloisonnement des approches métiers des collectivités locales que la direction des systèmes d’information (DSI) ne peut mener à elle seule. La diversité des partenaires publics et privés demande la coordination de multiples réseaux et infrastructures (transports, énergie, éclairage, sécurité, environnement, télécoms) et d’utiliser de nombreux médias et supports : smartphones, mobiliers urbains communicants, véhicules intelligents, etc. Ces villes du futur devront également travailler sur la contribution de leurs citoyens (réseaux sociaux) et l’ouverture des données.

En savoir plus

Source : Localtis

Alertes de l’administration N°18 – Vol.9