Les entreprises japonaises ont compris l’intérêt du cloud computing pour le stockage de données dans le domaine du suivi médical. C’est pourquoi elles proposent aux institutions médicales régionales des services de « stockage dans le nuage » pour le partage des données de suivi de patients à des coûts très faibles. Les avantages de ces solutions résident dans la création de « communautés » de docteurs coopérant avec des établissements disposant d’équipements plus importants. D’autre part, lors de catastrophe naturelle, ce stockage de données hors-site permet la sécurisation des informations et donc la continuité du suivi médical.

En savoir plus

Source : bulletins-electroniques.com

Alertes de l’administration N°17 – Vol.9