Séverin Naudet, en charge de la mission Etalab pour l’ouverture des données publiques revient sur les composantes du projet. Il s’agit d’une initiative pour honorer la directive européenne de 2003 et le droit de réutilisation des informations publiques françaises depuis 2005. Etalab développe la plate-forme data.gouv.fr depuis le mois de juillet dont la version bêta sera disponible au mois de décembre 2011. Data.gouv.fr proposera un moteur de recherche permettant d’accéder aux différentes informations produites par l’administration. Il sera en quelque sorte un guichet unique des données publiques. L’ensemble des données disponibles sur ce portail sera gratuit. Les données soumises à redevances sont celles pour lesquelles sont nécessaires le maintien d’un service public de qualité. Par exemple, de grands établissements publics comme le Louvre ou la Bibliothèque Nationale de France fonctionnent en partie sur des ressources propres qui sont, entre autres, issues de la vente de leurs données. Toutes les administrations devront déclarer leurs bases de données payantes sur une liste établie par décret.

En savoir plus

Source : Le Journal du Net

Alertes de l’administration N°16 – Vol.9