Les universités convoitent la virtualisation des postes de travail pour les facilités offertes par ce modèle en terme de déploiement et d’administration des postes. Les postes des étudiants et du personnel administratif (secrétaires, conseillers d’orientation et gestionnaires) peuvent être paramétrés et déployés à distance et très rapidement, sans avoir besoins de se déplacer de salle en salle sur des campus parfois très étendus. Du côté de l’étudiant, la virtualisation lui donne accès à différents environnements virtuels à partir de différents systèmes d’exploitation (Linux, Windows…). Enfin sont mentionnés les avantages liés à la sécurité (centralisation des données en un seul lieu) et les bénéfices en faveur des économies d’énergie.

En savoir plus

Source : Le Journal du Net

Alertes de l’administration N°12 – Vol.9