La direction interministérielle des systèmes d’information et de communication de l’Etat (DISIC) doit coordonner les projets informatiques importants, c’est à dire les projets dont le coût sera supérieur à 5 millions d’euros (coût global de l’élaboration du cahier des charges à la formation en passant par les licences et la maintenance). Au delà de 9 millions d’euros, tous les projets informatiques et réseaux devront être soumis à un avis préalable de la DISIC au stade des études préalables. Cette coordination doit permettre d’éviter les doublons ou des investissements incompatibles entre eux.

En savoir plus

Source : Legifrance.gouv.fr

Alertes de l’administration N°11 – Vol.9