Thiviers, petite commune de 75 agents et un peu plus de 3000 habitants, s’attelle à la simplification des procédures grâce aux technologies de l’information. Si le passage au système Actes pour la télétransmission des délibérations, des arrêtés, des marchés publics, des autorisations de sol… au contrôle de légalité en préfecture est déjà effectif, elle avance aussi sur le projet Hélios avec le déploiement prochain du dernier protocole d’échange standard (PESV2) en partenariat avec la DGFIP. Faisant suite aux fichiers relatifs à la paie, déjà dématérialisés, seront bientôt transmis par ce protocole toutes les pièces liées à la facturation.

Les procédures internes entre les agents de la collectivité sont également optimisés grâce à des solutions à la mesure de leurs besoins : échanges par mail, partage de documents grâce à une solution de stockage en réseau au travers d’un serveur autonome NAS associé à des systèmes de stockage multi plateformes en ligne… des solutions peu coûteuses mais qui répondent aux attentes et facilitent la vie des agents.

La relation citoyen n’est pas en reste avec l’installation prochaine d’un système de gestion de la relation citoyen de l’éditeur Magnus. De manière générale, Thiviers fait le choix d’évoluer vers des applications accessibles en lignes et hébergées chez l’éditeur, sur la base d’un forfait annuel d’accès à l’application. L’idée maîtresse est de s’affranchir à terme de la notion de « postes de travail dédié » grâce à la mise en place de solutions offrant beaucoup plus de souplesse et permettant l’accès des agents aux applications alors qu’il sont répartis sur le territoire (exemple de la gestion des cantines scolaires, des accueils périscolaires…).

Alertes de l’administration N°9 – Vol.9