Selon le récent rapport européen d’évaluation de l’administration ligne, la proportion des citoyens ayant accès à des services en ligne a augmenté depuis 2009. Ainsi à partir d’un échantillon de 20 services publics de base (immatriculation d’un véhicule, présentation d’une déclaration fiscale ou encore enregistrement d’une nouvelle entreprise…), il a été évalué que la disponibilité moyenne de ces services est passée de 69% en 2009 à 82% en 2010. Parmi les meilleurs élèves se distinguent l’Autriche, l’Irlande, l’Italie, Malte, le Portugal et la Suède, où tous les services de base inclus dans le panier sont entièrement disponibles en ligne. Sont également analysés la qualité des services pour accompagner les chômeurs et les créateurs d’entreprise. Les marchés publics en ligne sont encore trop peu utilisés en comparaison des gains potentiels pour la réduction des coûts des achats publics. Enfin la fracture numérique se situe clairement entre les collectivités de taille importante et celles de petites tailles, ne disposant pas des moyens suffisants pour proposer des services en ligne et cultivant le recours à des modes traditionnels.

En savoir plus

Source : europa.eu

Alertes de l’administration N°4 – Vol.9