Il est prévu que la France se dote d’un portail de données publiques en 2011 pour mettre à disposition la multitude de données des administrations françaises : rapports, statistiques, bases de données, banques d’images, etc. Ce potentiel pourrait permettre de générer le développement de services au bénéfice des usagers, un marché estimé à 27 milliards d’euros par la commission européenne. Selon le délégué général de la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING) : « il existe un potentiel d’innovation économique et sociale énorme, avec la réutilisation des données publiques. Mais cette innovation ne viendra jamais des gros acteurs économiques traditionnellement ré-utilisateurs de données. Comme dans les autres secteurs, l’innovation vient des petits qui seront rebutés par la moindre contrainte. Il faut donc simplifier les procédures d’appels d’offres traditionnelles, les concours, les procédures de paiement ou de mise à disposition des données ». Quatre portails de données publiques dans le monde sont déjà accessibles (États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande).

En savoir plus

Portails internationaux de données publiques

Source : World e.gov Forum

Alertes de l’administration N°18 – Vol.8