Un groupe de travail archivage de l’Adullact a développé une solution d’archivage électronique spécifiquement dédiée aux collectivités territoriales. Nommée As@lae, la 1ère version de cette solution sera présentée le 25 juin 2010 lors du congrès de l’Adullact. Cette solution comprend les services fonctionnels suivants : description, contrôle, workflow de validation (bordereau de versement), conservation, traçabilité (journal de vie de l’archive). Le conseil général des Yvelines a notamment contribué aux premiers travaux.

Le conseil général de l’Aube a développé une seconde solution d’archivage électronique en accord avec les besoins des collectivités territoriales : il s’agit du projet Marine (Module d’archivage de l’information numérique) dont le périmètre fonctionnel est semblable à As@lae hormis le contrôle de validité de la signature électronique qui est plus abouti (l’Aube utilisant déjà la signature électronique). Cette solution peut être téléchargée gratuitement et des accords avec les éditeurs sont à définir. Il est notamment important de prévoir des connecteurs avec les applications métier des collectivités. Les points structurants sont le format d’échange des données et l’interopérabilité conforme au Référentiel Général d’Interopérabilité (RGI).

Ces solutions sont dédiées aux services des archives départementales et aux services internes des collectivités (conseils généraux).

Voir également l’expérience du conseil général d’Ille et Vilaine.

Informations issues d’un entretien conduit par MARKESS International avec les Archives de France.